Carte blanche à Jayashree Chakravarty

Pour cette cinquième carte blanche contemporaine dans la rotonde du 4e étage, le MNAAG a confié à l’artiste indienne Jayashree Chakravarty la création d’une installation végétale, occasion inédite de présenter une œuvre vivante, organique. C’est sous cette forme que l’artiste questionne la fragilité et la vulnérabilité du dehors, les maisons représentant les cocons ou les habitacles protégés. Comme pour faire vivre ces œuvres, la lumière omniprésente les traverse et joue sur la matière végétale utilisée : aplats de plusieurs couches de papier népalais, coton très fin, feuilles, branches, mauvaises herbes, argile, glaise, tiges ou bandes d’aluminium… Avec en toile de fond la nature comme capacité de régénération. Les différentes couches de matières évoquées portent cette notion du mouvement inexorable de la vie. C’est ainsi qu’entrent en scène les insectes, sans cesse plus nombreux à la mesure du désastre. Leur présence comme un signal, symbolise la prise de conscience et l’alerte du moment crucial, celui d’une disparition programmée. Tel un squelette suspendu, voire en lévitation, arrimé par des fils invisibles, l’insecte se montre dans un état presque fossile où le temps qui fait son œuvre n’exclut pas la fragilité de l’instant. Entre cocon et chrysalide, les installations à même le sol en papier coton, comme une gaze, paraissent tout à la fois solides et fragiles. Une œuvre toute entière naturaliste apparaît et nous rappelle le sentiment de l’éphémère et de l’instant, une forme d’acuité propre au monde des insectes à l’existence éphémère.

Du 18 octobre 2017 au 15 janvier 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos

Tout sur l'Inde et son actualités ! Voila ce que je vous propose de partager sur India Calling, mon blog dédié à l'Inde. Objectif ? vous faire partager ma passion de ce pays magique. Tombée amoureuse de cette destination il y a quelques années, j'y suis retourné à de nombreuses reprises. N'hésitez pas à poser des questions, à en parler autour de vous et à partager également vos bons plans sur l'inde ! Bonne visite !