La cour suprême dépénalise l’homosexualité

Dans le pays, gouverné depuis mai 2014 par les nationalistes hindous, très conservateurs, le sujet reste extrêmement sensible. Le gouvernement de Narendra Modi avait choisi de ne pas se positionner sur la question et avait laissé la dépénalisation de l’homosexualité à l’appréciation de la justice. La Cour suprême de Delhi a jugé illégal un vieil article 377 du code pénal datant de l’ère coloniale britannique sur le « sexe contre nature », alors que l’homosexualité reste criminalisée dans 71 pays de la planète. Une décision historique pour la deuxième nation la plus peuplée du monde. La plus haute instance judiciaire du pays avait entendu en juillet les arguments de plaignants homosexuels, parmi lesquels plusieurs célébrités, qui soutenaient que cet article est contraire à la Constitution indienne. Si une scène homosexuelle, discrète mais vibrante, existe dans les grandes villes d’Inde, comme Delhi ou Bombay, les rapports sexuels entre hommes ou entre femmes restent toujours très mal vus dans cette société profondément conservatrice. De nombreux Indiens, notamment dans les zones rurales, où réside 70 % de la population, considèrent l’homosexualité comme une maladie mentale…  Prononcée une première fois en 2009, la décision de dépénaliser ordonnée par la Haute Cour de Delhi avait été cassée en 2013 par la Cour suprême pour des raisons légalistes. La dépénalisation ordonnée jeudi par cette même Cour suprême était pourtant largement escomptée par les observateurs. La jurisprudence établie ces dernières années penchait en effet en sa faveur, avec notamment la reconnaissance d’un troisième genre pour les transgenres et la sanctuarisation du droit à la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos

Tout sur l'Inde et son actualités ! Voila ce que je vous propose de partager sur India Calling, mon blog dédié à l'Inde. Objectif ? vous faire partager ma passion de ce pays magique. Tombée amoureuse de cette destination il y a quelques années, j'y suis retourné à de nombreuses reprises. N'hésitez pas à poser des questions, à en parler autour de vous et à partager également vos bons plans sur l'inde ! Bonne visite !