Republic day

Alors que le jour de l’Indépendance (Independance Day), le 15 août, célèbre la liberté de l’Inde par rapport à l’empire britannique, le jour de la République (Republic Day), le 26 janvier, représente la transformation de l’Inde en une démocratie républicaine. Republic Day commémore le jour où la constitution indienne est entrée en vigueur, le 26 janvier 1950. Celle-ci a remplacé le Government of India Act, qui était le document de base pour la gouvernance de l’Inde depuis 1935. C’est un jour férié national. Dans les jours précédant le 26 janvier, le pays entier se pare des couleurs du drapeau indien, orange, blanc et vert, et les vendeurs des rues proposent tee shirts, broches, porte-clés et autres gadgets. La célébration principale se déroule dans la capitale, à Delhi, en présence du Président de l’Inde. Une grande parade incluant des régiments militaires et des contingents para militaires et civils défile le long du Rajpath. Ce boulevard, anciennement connu sour le nom d’allée des Rois, relie le palais présidentiel, le Rashtrapati Bhavan sur la colline Raisina, au Stade National en traversant le carrefour Vijay Chowk et le India Gate. Chaque année, les cortèges exaltent la gloire de la nation indienne et proclament l’unité de l’Inde malgré la diversité des régions et de l’héritage culturel varié du pays. A Delhi, les festivités durent trois jours et un chef d’état étranger est accueilli en tant qu’invité d’honneur (le Chief Guest). Le choix de celui-ci est un processus long qui commence six mois avant la célébration et inclut des critères stratégiques, économiques et politiques. Cette invitation est pleine de symbolisme : l’invité d’honneur participe à la démonstration de la fierté de l’Inde et sa visite reflète l’amitié entre les deux peuples. Cette année, le Président sud africain, Matamela Cyril Ramaphosa, a l’honneur d’assister à la parade en compagnie de Ram Nath Kovind, le Président indien. Pour sa part, la France figure parmi les états les plus invités (5 fois depuis 1950). En 2016, pour la première fois, un régiment étranger s’est joint à la parade, c’était un régiment français.Les manifestations se terminent le soir du 29 janvier par la cérémonie de l’appel à la retraite (Beating Retreat). Les trois forces de l’armée indienne, l’infanterie (Indian Army), la marine (Indian Navy) et l’aviation (Indian Air Force) se présentent devant le Président Indien, qui est le commandant en chef des forces armées. C’est à l’issue de cet évènement que se termine la visite de l’invité d’honneur. L’appel à la retraite, coutume anglaise datant du 16ème siècle, était utilisé pour appeler les bataillons à rejoindre leur garnison le soir. C’est aujourd’hui une célébration organisée à des dates différentes dans la plupart des pays du Commonwealth. 2019 marque aussi le 150ème anniversaire de la naissance du “Père de la Nation”. Les commémorations démarreront le 26 janvier et se succéderont tout au long de l’année jusqu’au 2 octobre, date anniversaire du Mahatma Gandhi. Les états et territoires indiens ont préparé 17 tableaux pour le défilé et les ministères 6 dont le thème est Gandhi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos

Tout sur l'Inde et son actualités ! Voila ce que je vous propose de partager sur India Calling, mon blog dédié à l'Inde. Objectif ? vous faire partager ma passion de ce pays magique. Tombée amoureuse de cette destination il y a quelques années, j'y suis retourné à de nombreuses reprises. N'hésitez pas à poser des questions, à en parler autour de vous et à partager également vos bons plans sur l'inde ! Bonne visite !